Zones irriguées

Depuis les années 50 on a construit beaucoup de barrages sur les rivières de la région pour l’approvisionnement d’eau pour l’agriculture. Sur le Guadiana, par exemple, il y a une série de 3 grands barrages qui forment une chaine de réservoirs de plus de 100kms. Ces plans d’eau avec les champs irrigués de tomates, de maïs, el les vastes rizières ont produit une modification profonde de l’environnement, ce qui a favorisé la diversité d’espèces d’oiseaux.

La dehesa

C’est un élément du paysage très important et caractéristique dans toute l’Estrémadure, constitué de pâturages parsemés de chênes liège (alcornoques) et de chênes verts (encinas). Les glands fournissent de la nourriture aux cochons noirs de la région, qui produisent le plus exquis jamón serrano de toute l’Espagne.

Fleuves et rivières

Les vallées du Guadiana et le Tage représentent des routes naturelles de migration d’oiseaux. La végétation riveraine d’aulnes, de saules, d’eucalyptus, de peupliers et de maquis sont un habitat idéal pour beaucoup d’espèces d’oiseaux.

Réservoirs
Il existe plus de 2.000kms de rives de réservoirs dans la région, qui ont été créés au cours des derniers 50 ans.

Maquis
Une végétation dense de cistes, genêts, oliviers sauvages, Arbousiers, et romarin recouvre beaucoup de monts

Le pâturage extensif ou la steppe

Le pâturage extensif est très caractéristique de la région. La steppe la plus grande de l’Europe occidentale est La Serena. A la fin de l’été le paysage parait brûlé, mais au printemps c’est un paradis fleuri. La steppe se prête au pâturage et a la cultivation de céréales. Un écosystème unique s’est développé au cours des siècles avec cette combinaison de pratiques agricoles.

Montagnes

Il y a de grandes montagnes dans le nord de la région, et le point le plus haut est de plus de 2.400m en la Sierra de Gredos. Le relief le plus typique sont des montagnes de 500 à 700m avec une orientation approximative ouest-est, composées de quartz et recouvertes dans la partie de moins d’altitude par le maquis.

Zones urbaines

In ne faut pas oublier les zones urbaines avec leur population significative d’oiseaux. Trujillo, Cáceres et Mérida sont d’excellents exemples de villes avec leur avifaune spéciale – faucon crécerellette, cigogne blanche, hirondelle de rocher, héron garde-bœufs, bihoreaus gris.